Nos chiens

Adopter un animal est un acte réfléchi qui vous engage sur de nombreuses années, aussi vous faut-il au préalable en avoir mûrement pesé les contraintes !

Nous privilégions les adoptions en Charente et départements limitrophes.

icone kuga icone jessy icone chats_chiens loucky Fahra icone chats_chiens (17)

Prendre la décision d’adopter

On ne le répétera jamais assez, on ne choisit pas un animal comme on achète un cadeau. L’adoption d’un animal n’est pas une décision que l’on prend à la légère parce qu’on a eu le coup de foudre pour un petit bout de chou ou parce que votre enfant réclame d’en avoir un.
C’est un acte qui vous engage sur une période plus ou moins longue selon l’animal que vous envisagez d’adopter. Un chat ou un chien vit environ 15 ans, vous devez être sûr de pouvoir vous en occuper convenablement durant toutes ses années.

N’oubliez pas qu’un animal est un être vivant, intelligent et sensible qui mérite du temps, de l’attention et de l’amour. Tout manquement aux devoirs élémentaires qui vont être les vôtres pourra entraîner souffrance et désarroi, voire des comportements problématiques de la part de celui dont vous allez être responsable.

Adopter est un acte responsable, il nécessite un budget pour la nourriture, les soins mais aussi un choix de vie.

Offrir un cadre de vie convenable à son animal

Vous ne pouvez pas adopter n’importe quel animal. Il faut qu’il puisse s’adapter à votre mode de vie pour éviter les difficultés ultérieures.

Que vous habitez en appartement ou en maison avec jardin, un chien a besoin d’être sorti plusieurs fois par jour, il faut en avoir conscience. Un chien a besoin de voir des lieux différents, de sentir des odeurs qu’il ne connait pas. Il a également besoin de rencontrer ces congénères. La superficie du logement doit être adaptée à la taille de l’animal, adopter un Saint Bernard dans un studio n’est pas raisonnable… Si vous partez le matin pour ne revenir que le soir, un chien risque d’effectuer des dégradations de son environnement, de fuguer… Il peut aussi pleurer, aboyer et engendrer des troubles de voisinage.
Avez vous pensez à ce que vous ferez de votre animal lors des vacances ? Si votre situation change (déménagement, divorce ou autre …) ?

Prévoir un budget en conséquence

Tout d’abord vous devez penser au coup initial de l’adoption d’un animal. Selon l’animal, une participation entre 50 et 250€ vous sera demandée (animal identifié, vacciné et stérilisé).
L’entretien d’un animal nécessite également un budget : nourriture, accessoires, soins vétérinaires à effectuer chaque année ( visite de routine, vaccins, vermifuge, anti-puces …). Votre animal tombera peut être malade, les visites chez le vétérinaire peuvent être nombreuses, surtout lorsque l’animal vieillit et les frais engendrés sont non négligeables.

Si vous n’êtes pas complètement sûr du choix que vous allez faire, prenez le temps de revenir plusieurs fois et de discuter avec les bénévoles de l’association qui connaissent bien les animaux.

Si vous n’avez jamais eu de chien, renseignez vous sur son mode de fonctionnement, son caractère et le sens de ses comportements. Si son langage n’est pas fait de mots, il n’en possède pas moins un qu’il faut savoir traduire !